Don de Bibles aux malades de l’Hôpital BC

Cliquez ici pour accéder à: la Lettre de nouvelles don de bibles

Traduction de l’AT en Lyélé

Le projet est exécuté dans la région du Centre Ouest du Burkina Faso. Il est basé à Réo, dans la province du Sanguié, localité dans laquelle, la Bible à son achèvement sera utilisée.

Il y a environ 175 000 Lyélé soit 69,76 % de la population de la province du Sanguié. Les lyélé se composent à majorité de  chrétiens (42%), de musulmans d’animistes.

Le Nouveau Testament existe déjà dans cette langue depuis 2003 et est bien utilisé. Le besoin de l’Eglise pour ses membres se situe aujourd’hui dans la réalisation d’une traduction de l’Ancien Testament afin de les permettre de mieux croître spirituellement et de servir le Seigneur.

La langue Lyélé est utilisée fréquemment par les radios locales et sert comme langue d’information par la télévision nationale. La population y est donc alphabétisée par plusieurs structures ecclésiastiques, étatiques ou non gouvernementales  et offre en moyenne 2000 alphabétisés par an.

Interview de Mr Bamouni, un des traducteurs: Certains des défis à surmonter concerne par exemple les noms des plantes, des animaux et certains objets qui ne sont pas dans notre milieu et sont difficiles à rendre. Mais des solutions ont trouvé conformément au principes de traduction.

Tous ces mots font l’objet d’une harmonisation des termes par les différentes communautés Catholiques et Protestantes avec l’aide du Conseiller en traduction.

DEDICACE DE LA BIBLE EN SAN

Que la grâce et la paix de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ vous soient renouvelées avec abondance !

Voici quelques informations relatives à la dédicace de la Bible en langue San (Samo). Nous vous invitons à rendre grâce à Dieu pour la publication de la Parole de Dieu dans cette langue et pour son impact dans la vie des San.

Cliquez ici pour plus de détail: Lettre de nouvelles dédicace Bible San

Pour lire des témoignages en anglais, cliquez ici: Testimonies in english

Galerie ABBF1

Don de Bibles au CHUSS de Bobo Dioulasso

« Une Bible pour mon prochain » est un projet qui a été lancé par l’Alliance Biblique du Burkina Faso (ABBF)  en janvier 2010. Il a pour objectif d’offrir la Parole de Dieu aux plus démunis de notre nation.

Ce projet qui est à sa troisième édition est le résultat d’un travail de collaboration entre l’ABBF et ses partenaires qui ont accepté donner des contributions pour d’avantage subventionner les prix des Bibles et faire des distributions gratuites.

Il s’agit dans le principe du projet que nous avons partagé avec nos partenaires de  payer pour une ou plusieurs Bibles qu’ils ne recevront pas, mais qu’ils  offriront à des personnes défavorisées par l’intermédiaire de l’ABBF.

Ainsi avec le soutien de nos partenaires, nous avons offert en 2010, 300 Bibles aux malades de l’Hôpital Yalgado de Ouagadougou et en 2012, 232 Bibles aux prisonniers de la MACO. En 2013, 200 Bibles ont été offertes aux malades de l’Hôpital Souro Sanou de Bobo Dioulasso par l’intermédiaire des aumôniers, dont 30 Louis segond, 40 Bibles Mooré, 80 Bibles Jula, 50 Tob, et 06 proclaimers (support audio du Nouveau Testament pour l’écoute communautaire) en Français, Mooré et Jula.

Stratégie utilisée par les aumôniers

Conscient du phénomène d’abandon de Bibles par des personnes qui n’en connaissent pas la valeur, les aumôniers ont adopté pour cette distribution une stratégie basée sur la rencontre personnelle. Ils ont déploré le fait qu’à la sortie de l’hôpital, certains malades abandonnent la Bible, offerte pendant leur maladie dans des conditions peu responsable.

Les aumôniers ont alors œuvré d’abord à préparer le terrain lors des visites ordinaires pour susciter chez les malades, un intérêt pour la Parole de Dieu. « Ceux qui recevaient ainsi ce cadeau comprenait qu’il s’agissait d’un bien précieux qu’il leur était donné et s’impliquait personnellement pour qu’il  ne reste pas submergé par le poussière » expliquent les aumôniers.

Quelques résultats par Communauté

Aumônerie Evangélique

-      Le Pasteur a assuré la lecture de la Parole de Dieu pour les malades sur leurs lits d’hôpital.

-      45 malades se sont convertis pendant les séances de prières et d’évangélisation par le biais de la distribution des Bibles

-      Dix (10) lettres de recommandations  ont été émises au bénéfice de ceux qui retournaient dans leurs  villages

-      Sur les 30 Bibles reçues en français, il ne reste plus qu’une Bible

-      60 malades ont pu bénéficier de l’écoute de la Parole de Dieu en Mooré, Jula et français.

Aumônerie Catholique

-      Sur les 100 Bibles reçues, il reste 7 Bibles en français et 18 en Jula. Dix (10) Bibles en français et Jula ont été déposées à la chapelle pour l’usage des malades qui y entrent pour la prière et la méditation

-      Trois (3) Bibles ont été offertes à des nos chrétiens travaillant au sein de l’hôpital. L’un d’eux a déjà commencé un cheminement de foi à la suite du Christ.

-      Quarante trois (43) personnes ont pu bénéficier de l’écoute des appareils audio (proclaimer). Tous témoignent  du fait que la Parole de Dieu est source d’apaisement et de réconfort durant les longues heures de la nuit.

-      12 Bibles ont été distribuées dans ce cadre pour renforcer cette foi née de l’écoute.

Les aumôniers s’expriment…

-      « Le choix de l’Alliance Biblique porté sur le milieu hospitalier est un signe évident de la sollicitude de Dieu lui-même porté pour nos malades. Ce geste a contribué à équiper nos aumôneries et la qualité de la présence de l’Eglise au sein de l’hôpital a sans doute été améliorée. Cela a aussi favorisé une synergie d’action basée sur le trésor de la Parole de Dieu entre l’Eglise Evangélique et l’Eglise Catholique. En somme, c’est témoignage chrétien qui devient de plus en plus visible à la base au chevet des malades ».

-      « Notre gratitude va à l’endroit de l’Alliance Biblique pour le don précieux que nous avons reçu qui vient à point nommé comme un appui au ministère que nos églises respectives nous ont confié ».

-      « Nous saluons l’engagement des partenaires de l’Alliance Biblique qui ont soutenu financièrement le projet Une Bible pour mon prochain. Nous les remercions et les encourageons à persévérer car leurs actions portent beaucoup de fruits ».

-      « Si de par le passé, nous avions des difficultés pour répondre adéquatement aux sollicitations quant à la disponibilité de la Bible au sein de l’hôpital, depuis le 13 Novembre 2013, la question est révolue ! »

Nouvelle version de la Bible en Mooré

Débuté en 1991, le projet de traduction de la nouvelle version de la Bible en Mooré s’est achevé en décembre 2013. La cérémonie de dédicace de cette nouvelle version est intervenue le samedi 29 Novembre 2014, à Ouagadougou, en présence des autorités ecclésiastiques, des représentants de l’Alliance Biblique Universelle,  et des personnalités administratives et politiques de notre pays.

« L’Eternel a encore béni l’Eglise du Burkina Faso en ajoutant à la liste des traductions déjà existantes, cette nouvelle traduction de la Bible en Moore ». S’est exprimé le directeur de l’Alliance Biblique du Burkina, le Pasteur Dramane YANKINE. Le projet qui au départ n’était qu’une révision qui durerait au maximum six ans a fini par être une traduction intégrale de la Bible au regard des difficultés apparues dans le projet de révision de la Bible qui a duré plus de 20 ans.

Pour la traduction de cette nouvelle version de la Bible en Mooré, l’accent a été mis sur la nouvelle l’orthographe qui contrairement à l’ancienne version, est conforme à l’orthographe nationale adoptée par le gouvernement burkinabé en 1984. Elle offre également une traduction plus complète de certains versets et tient compte de l’évolution de la langue mooré. Cette Bible qui répond aux attentes d’un public varié  se décline en trois éditions : une édition simple (sans illustration), une édition complète (avec une concordance, glossaire, renvois..) et une édition de luxe complète à bordure dorée.

Le Conseiller en traduction, le Dr Samy TIOYE a tenu à saluer le travail des traducteurs qui ont participé à la traduction des textes bibliques dans les différentes étapes du projet.  « Ce sont au total huit traducteurs qui se sont succédés  dans le projet durant ces vingt dernières années. Ils ont donné de leurs connaissances théologiques, linguistiques et culturelles pour rendre les textes bibliques accessibles en Mooré » a-t-il indiqué. Aussi, quatre conseillers en traduction ont accompagnés les traducteurs, pour attester d’attester de la qualité des textes et de leur validité en vue d’une autorisation de publication, il a cité le Dr, Lynell ZOGBO, le Dr Anne KOMPAORE, le Dr Youssouf DEMBELE et le Dr Samy TIOYE.

Un des moments importants de la cérémonie a été la lecture de la nouvelle version de la Bible en Mooré par 3 apprenants en alphabétisation en Mooré et un handicapé visuel issue de nos d’alphabétisation. Voici ce qu’a déclaré une des apprenantes, Mariam OUEDRAOGO après avoir lu la nouvelle version de la Bible en Mooré « Je suis heureuse d’avoir aujourd’hui une Bible qui prend en compte la nouvelle orthographe du mooré adoptée par le gouvernement de notre pays, car c’est cette orthographe qui nous est enseignée dans les centres d’alphabétisation.  Cela nous permettra de la lire et de la comprendre plus aisément. En plus l’ancienne version utilisait des mots qui étaient proche du français, je suis contente en lisant cette Bible de constater que les mots utilisés viennent du terroir mossi ».

Le Pasteur Samuel YAMEOGO, Président de la Fédération des Eglises et Missions Evangélique (FEME), qui a présidé la cérémonie de dédicace a accueillit avec  « fierté et reconnaissance à Dieu cette nouvelle version de la Bible en Mooré qui est mise à la disposition du peuple mossi». Il a également rendu grâce à Dieu pour travail de l’Alliance Biblique dans la traduction et la diffusion de la Bible au Burkina Faso.

C’est le résultat d’un partenariat entre l’Alliance Biblique du Burkina Faso, ses partenaires des Pays Bas et des Etats Unis d’une part et d’autre part avec l’église du Burkina Faso. Ce partenariat s’est traduit en termes de soutien financier, spirituel, matériel et de ressources humaines.

Lancement de la Bible manuscrite à Bobo Dioulasso

Lancement de la Bible manuscrite à  Bobo Dioulasso

La cérémonie de lancement du projet de la « Bible manuscrite » à Bobo Dioulasso a eu lieu le mardi 12 Novembre 2013 dans la salle de conférence du siège de l’Eglise de l’Alliance Chrétienne.

Cette activité qui entre dans le cadre de la commémoration du trentième anniversaire de l’Alliance Biblique, placée sous le thème « 30 ans au service de l’Eglise et de la Nation » a vu la participation de 22 leaders et responsables d’Eglises et de dénominations de la ville.

La cérémonie a débuté par un mot de bienvenu qui a été prononcé par le Président du conseil consultatif de l’Agence de Bobo Dioulasso, le Pasteur Daniel Bouda.

Prenant  la parole, le Directeur l’Alliance Biblique, le Pasteur Dramane YANKINE a d’une part,  apprécié les efforts consentis par les Eglises de Bobo Dioulasso  pour accompagner l’Agence de Bobo et partant toute la structure dans ses activités ; et d’autre part présenter l’institution et ses activités.

Initié par l’Alliance Biblique en partenariat avec les églises protestantes et catholiques, la Bible manuscrite est un projet d’écriture de la Bible qui vise à rassembler tous les chrétiens du Burkina Faso autour de la Bible.

Il s’agit pour l’institution de sensibiliser les chrétiens sur la difficulté de la traduction de la Bible et de stimuler l’amour pour la Parole de Dieu.

A travers ce projet, l’Alliance Biblique voudrait surtout  lever des fonds pour soutenir  ses projets  de traduction en cours :  Mooré, Gulmancéma, Dagara, Bissa, Lyélé , San.

80% des livres de la Bible ayant été attribués aux chrétiens de Ouagadougou pour l’écriture, les 20% restants  ont été attribués aux chrétiens  de Bobo Dioulasso.

Les participants à la rencontre ont tous unanimement marqué un intérêt pour le projet et se sont engagés à accompagner l’ABBF dans sa réalisation.

Dédicace d’une nouvelle version de la Bible Mooré

NOUVELLE VERSION DE LA BIBLE MOORE

VIIIe Assemblée Générale de l’Alliance Biblique du Burkina Faso

Un nouveau PCA à la tête du Conseil d’Administration

L’Alliance Biblique du Burkina Faso a tenu sa VIIIe Assemblée Générale le samedi 08 Juin 2013 au siège de l’institution à Ouaga 2000.

Examiner la vie et les activités de l’institution, tel était l’objet de cette VIIIe session qui se tient trois ans après la tenue de la VIIe édition, pour des raisons liées à un calendrier riche en événements entrant dans la préparation et la célébration du trentenaire de l’ABBF en Novembre 2012.

Assemblée Générale de l'ABBFLes participants à l’AG sont venus de Ouagadougou, de Bobo Dioulasso, de Fada N’Gourma, de Réo, de Zorgho, de Niangho, de Ouahigouya, de Diébougou, etc.
L’ordre du jour de la rencontre portait sur la lecture et l’adoption du procès verbal de la VIIe Assemblée Générale, le rapport moral du président du Conseil d’administration, le rapport d’activités du Directeur et les perspectives pour les deux années à venir, et l’élection d’un nouveau du Président du Conseil d’Administration (PCA) et d’un nouveau Trésorier.

Le discours d’ouverture a été prononcé par le président du Conseil d’Administration sortant, M. Joseph KIENON qui a souhaité la bienvenue aux participants à l’AG. Il a placé la présente assise sous le signe de la reconnaissance au Seigneur pour les 30 années d’existence de l’Alliance Biblique.

En présentant son rapport d’activités, le Directeur de l’ABBF, le Pasteur Dramane YANKINE a d’abord rendu grâce à Dieu qui a été fidèle durant les trois dernières années et qui a conduit tous les aspects du ministère qui lui a été confié. Il a souligné que « la VIIIe Assemblée Générale se tient dans un contexte de crise financière et économique au plan mondial, ce qui du coup affecte le fonctionnement des sociétés bibliques à travers le monde et particulièrement dans les pays en voie de développement qui tirent majoritairement leurs ressources de la collecte de fonds réalisée dans les pays du Nord. L’ABU a dû revoir ses structures et procéder à des réajustements afin de minimiser les effets collatéraux de cette crise. »

Le rapport du directeur a porté sur les points suivants : la diffusion des Saintes Ecritures, la collecte de fonds, l’exécution des projets, la traduction des Saintes Ecritures, les publications, l’organisation du 30ème anniversaire en 2012 et les perspectives pour les deux années à venir.

Il est revenu sur la célébration des 30 ans de l’Alliance Biblique commémoré au cours de l’année 2012, sous le thème « 30 ans au service de l’Eglise et de la Nation ».

La célébration de ce trentenaire, a été Co-parrainainée par leurs Excellences : le Pasteur Samuel YAMEOGO, Président de la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques et Monseigneur Philippe OUERAOGO, Archevêque Métropolitain de Ouagadougou.

Il s’est agi pour l’institution de marquer un temps d’arrêt pour apprécier le chemin parcouru afin de rendre gloire à Dieu pour sa fidélité, mais aussi de jeter un regard sur l’avenir afin de renforcer la qualité du service offert à l’Eglise dans l’accomplissement de sa mission d’évangélisation et de formation de disciples.

Pour les années à venir, l’Alliance biblique envisage débuter la révision de la Bible Mooré Version Catholique ainsi que le processus de la traduction des textes deutérocanoniques en langue San. Elle envisage également commencer le processus de l’élaboration de Bibles d’études pour les langues locales telles que le Mooré, le Jula et le Gulmancema.
L’ABBF projette aussi La conception de manuels pour les écoles de dimanche propres à l’institution et adapté au contexte ouest-africain, et la mise en place d’un département en charge des enfants et de la jeunesse
Après la lecture des différents rapports d’activités, les participants à l’Assemblée générale ont procédé à l’élection d’un nouveau Président du Conseil d’Administration et d’un nouveau Trésorier.

Ainsi, l’Abbé David ILBOUDO, alors Vice-président a été élu Président du Conseil d’Administration en remplacement de M. Joseph KIENON, en fin de mandat. Le pasteur André KOUMBEMBA a été porté à la tête de la Vice-présidence du conseil et M. François Guira a été élu Trésorier à la place de M. BOMBIRI Benjamin lui aussi en fin de mandat.

Rendez vous a été pris pour la prochaine Assemblée Générale qui se tiendra en 2015.

LA DECLARATION DE LA VIIIe ASSEMBLEE GENERALE
DE L’ALLIANCE BIBLIQUE DU BURKINA FASO

La présente déclaration est un condensé des grandes lignes de la déclaration de l’Assemblée Mondiale tenue en 2010 à Séoul. Elle réaffirme les orientations et missions de l’Alliance Biblique.

En tant qu’alliance biblique nationale, nous partageons l’objectif de la diffusion des Saintes Écritures la plus large possible et cela, d’une manière efficiente sans commentaires doctrinaux en vue d’aider les gens à entrer en dialogue avec la Parole de Dieu dans ce monde en pleine mutation et en quête de repaire.

Par conséquent, nous, Alliance Biblique du Burkina Faso, conformément à notre mission, nous réaffirmons notre engagement à l’occasion de la 8e Assemblée Générale de notre institution à :

1 – Faire de la traduction des Saintes Écritures le cœur de notre ministère en restant fidèle aux textes originaux

2 – Servir les églises sans usurper leur mission en développant la collaboration dans les domaines de la traduction, la recherche, l’édition, des rencontres et des plaidoyers.

3 – Développer un partenariat avec les autres sociétés bibliques en vue d’un partage d’expériences afin de mieux propager la Parole de Dieu.

4 – Élaborer des stratégies et créer des produits bibliques pour les différents publics que nous servons

5 – Améliorer la diffusion de la Parole de Dieu par l’utilisation des nouvelles technologies de l’information.

Ouagadougou, le 08 Juin 2013

L’Assemblée Générale

LES RECOMMANDATIONS DE LA VIIIe ASSEMBLEE GENERALE

Considérant l’impérieuse nécessité d’assurer une large diffusion des Saintes Écritures sur l’ensemble du territoire, à prix abordable, sans commentaires doctrinaux, dans un format approprié,
Considérant la nécessité de la traduction des Saintes Écritures en langues locales
Considération l’urgence de l’évangélisation et de l’enracinement de la foi chrétienne dans notre pays,
Considérant la nécessité d’un soutien financier à l’œuvre biblique en vue d’accomplir sa mission

Nous, participants à la 6e Assemblée Générale de l’Alliance Biblique du Burkina Faso, recommandons

1 – L’engagement des églises, des dénominations ou des paroisses à soutenir l’œuvre biblique par leurs prières
2 – L’engagement des églises, des dénominations ou des paroisses à soutenir l’œuvre biblique par la mobilisation des ressources.
3 – Le recrutement et la fidélisation des donateurs

Ouagadougou, 08 Juin 2013

L’Assemblée Générale

Meilleurs Voeux de l’Alliance Biblique du Burkina Faso