Traduction de l’AT en Lyélé

Le projet est exécuté dans la région du Centre Ouest du Burkina Faso. Il est basé à Réo, dans la province du Sanguié, localité dans laquelle, la Bible à son achèvement sera utilisée.

Il y a environ 175 000 Lyélé soit 69,76 % de la population de la province du Sanguié. Les lyélé se composent à majorité de  chrétiens (42%), de musulmans d’animistes.

Le Nouveau Testament existe déjà dans cette langue depuis 2003 et est bien utilisé. Le besoin de l’Eglise pour ses membres se situe aujourd’hui dans la réalisation d’une traduction de l’Ancien Testament afin de les permettre de mieux croître spirituellement et de servir le Seigneur.

La langue Lyélé est utilisée fréquemment par les radios locales et sert comme langue d’information par la télévision nationale. La population y est donc alphabétisée par plusieurs structures ecclésiastiques, étatiques ou non gouvernementales  et offre en moyenne 2000 alphabétisés par an.

Interview de Mr Bamouni, un des traducteurs: Certains des défis à surmonter concerne par exemple les noms des plantes, des animaux et certains objets qui ne sont pas dans notre milieu et sont difficiles à rendre. Mais des solutions ont trouvé conformément au principes de traduction.

Tous ces mots font l’objet d’une harmonisation des termes par les différentes communautés Catholiques et Protestantes avec l’aide du Conseiller en traduction.

Galerie ABBF1