Dédicace d’une nouvelle version de la Bible Mooré

NOUVELLE VERSION DE LA BIBLE MOORE

VIIIe Assemblée Générale de l’Alliance Biblique du Burkina Faso

Un nouveau PCA à la tête du Conseil d’Administration

L’Alliance Biblique du Burkina Faso a tenu sa VIIIe Assemblée Générale le samedi 08 Juin 2013 au siège de l’institution à Ouaga 2000.

Examiner la vie et les activités de l’institution, tel était l’objet de cette VIIIe session qui se tient trois ans après la tenue de la VIIe édition, pour des raisons liées à un calendrier riche en événements entrant dans la préparation et la célébration du trentenaire de l’ABBF en Novembre 2012.

Assemblée Générale de l'ABBFLes participants à l’AG sont venus de Ouagadougou, de Bobo Dioulasso, de Fada N’Gourma, de Réo, de Zorgho, de Niangho, de Ouahigouya, de Diébougou, etc.
L’ordre du jour de la rencontre portait sur la lecture et l’adoption du procès verbal de la VIIe Assemblée Générale, le rapport moral du président du Conseil d’administration, le rapport d’activités du Directeur et les perspectives pour les deux années à venir, et l’élection d’un nouveau du Président du Conseil d’Administration (PCA) et d’un nouveau Trésorier.

Le discours d’ouverture a été prononcé par le président du Conseil d’Administration sortant, M. Joseph KIENON qui a souhaité la bienvenue aux participants à l’AG. Il a placé la présente assise sous le signe de la reconnaissance au Seigneur pour les 30 années d’existence de l’Alliance Biblique.

En présentant son rapport d’activités, le Directeur de l’ABBF, le Pasteur Dramane YANKINE a d’abord rendu grâce à Dieu qui a été fidèle durant les trois dernières années et qui a conduit tous les aspects du ministère qui lui a été confié. Il a souligné que « la VIIIe Assemblée Générale se tient dans un contexte de crise financière et économique au plan mondial, ce qui du coup affecte le fonctionnement des sociétés bibliques à travers le monde et particulièrement dans les pays en voie de développement qui tirent majoritairement leurs ressources de la collecte de fonds réalisée dans les pays du Nord. L’ABU a dû revoir ses structures et procéder à des réajustements afin de minimiser les effets collatéraux de cette crise. »

Le rapport du directeur a porté sur les points suivants : la diffusion des Saintes Ecritures, la collecte de fonds, l’exécution des projets, la traduction des Saintes Ecritures, les publications, l’organisation du 30ème anniversaire en 2012 et les perspectives pour les deux années à venir.

Il est revenu sur la célébration des 30 ans de l’Alliance Biblique commémoré au cours de l’année 2012, sous le thème « 30 ans au service de l’Eglise et de la Nation ».

La célébration de ce trentenaire, a été Co-parrainainée par leurs Excellences : le Pasteur Samuel YAMEOGO, Président de la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques et Monseigneur Philippe OUERAOGO, Archevêque Métropolitain de Ouagadougou.

Il s’est agi pour l’institution de marquer un temps d’arrêt pour apprécier le chemin parcouru afin de rendre gloire à Dieu pour sa fidélité, mais aussi de jeter un regard sur l’avenir afin de renforcer la qualité du service offert à l’Eglise dans l’accomplissement de sa mission d’évangélisation et de formation de disciples.

Pour les années à venir, l’Alliance biblique envisage débuter la révision de la Bible Mooré Version Catholique ainsi que le processus de la traduction des textes deutérocanoniques en langue San. Elle envisage également commencer le processus de l’élaboration de Bibles d’études pour les langues locales telles que le Mooré, le Jula et le Gulmancema.
L’ABBF projette aussi La conception de manuels pour les écoles de dimanche propres à l’institution et adapté au contexte ouest-africain, et la mise en place d’un département en charge des enfants et de la jeunesse
Après la lecture des différents rapports d’activités, les participants à l’Assemblée générale ont procédé à l’élection d’un nouveau Président du Conseil d’Administration et d’un nouveau Trésorier.

Ainsi, l’Abbé David ILBOUDO, alors Vice-président a été élu Président du Conseil d’Administration en remplacement de M. Joseph KIENON, en fin de mandat. Le pasteur André KOUMBEMBA a été porté à la tête de la Vice-présidence du conseil et M. François Guira a été élu Trésorier à la place de M. BOMBIRI Benjamin lui aussi en fin de mandat.

Rendez vous a été pris pour la prochaine Assemblée Générale qui se tiendra en 2015.

LA DECLARATION DE LA VIIIe ASSEMBLEE GENERALE
DE L’ALLIANCE BIBLIQUE DU BURKINA FASO

La présente déclaration est un condensé des grandes lignes de la déclaration de l’Assemblée Mondiale tenue en 2010 à Séoul. Elle réaffirme les orientations et missions de l’Alliance Biblique.

En tant qu’alliance biblique nationale, nous partageons l’objectif de la diffusion des Saintes Écritures la plus large possible et cela, d’une manière efficiente sans commentaires doctrinaux en vue d’aider les gens à entrer en dialogue avec la Parole de Dieu dans ce monde en pleine mutation et en quête de repaire.

Par conséquent, nous, Alliance Biblique du Burkina Faso, conformément à notre mission, nous réaffirmons notre engagement à l’occasion de la 8e Assemblée Générale de notre institution à :

1 – Faire de la traduction des Saintes Écritures le cœur de notre ministère en restant fidèle aux textes originaux

2 – Servir les églises sans usurper leur mission en développant la collaboration dans les domaines de la traduction, la recherche, l’édition, des rencontres et des plaidoyers.

3 – Développer un partenariat avec les autres sociétés bibliques en vue d’un partage d’expériences afin de mieux propager la Parole de Dieu.

4 – Élaborer des stratégies et créer des produits bibliques pour les différents publics que nous servons

5 – Améliorer la diffusion de la Parole de Dieu par l’utilisation des nouvelles technologies de l’information.

Ouagadougou, le 08 Juin 2013

L’Assemblée Générale

LES RECOMMANDATIONS DE LA VIIIe ASSEMBLEE GENERALE

Considérant l’impérieuse nécessité d’assurer une large diffusion des Saintes Écritures sur l’ensemble du territoire, à prix abordable, sans commentaires doctrinaux, dans un format approprié,
Considérant la nécessité de la traduction des Saintes Écritures en langues locales
Considération l’urgence de l’évangélisation et de l’enracinement de la foi chrétienne dans notre pays,
Considérant la nécessité d’un soutien financier à l’œuvre biblique en vue d’accomplir sa mission

Nous, participants à la 6e Assemblée Générale de l’Alliance Biblique du Burkina Faso, recommandons

1 – L’engagement des églises, des dénominations ou des paroisses à soutenir l’œuvre biblique par leurs prières
2 – L’engagement des églises, des dénominations ou des paroisses à soutenir l’œuvre biblique par la mobilisation des ressources.
3 – Le recrutement et la fidélisation des donateurs

Ouagadougou, 08 Juin 2013

L’Assemblée Générale

Meilleurs Voeux de l’Alliance Biblique du Burkina Faso

30ème anniversaire de l’ABBF

Le lancement des activités entrant dans le cadre de la célébration du trentième anniversaire  de l’Alliance Biblique du Burkina Faso a eu lieu le mardi 23 Octobre 2012 à l’Hôtel des Conférences Ouind Yida en présence des responsables d’églises et des partenaires de l’ABBF.

Placée sous le thème « 30 ans au service de l’Eglise et de la Nation », La célébration de ce trentenaire, a été co-parrainainée par leurs Excellences : le Pasteur Samuel YAMEOGO, Président de la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques et Monseigneur Philippe OUERAOGO, Archevêque Métropolitain de Ouagadougou.

La commémoration de cet anniversaire a donné  l’occasion à l’ABBF de marquer un temps d’arrêt pour apprécier le chemin parcouru afin de rendre gloire à Dieu pour sa fidélité. « Nous saisissons l’occasion pour apprécier le leadership de tous ceux qui nous ont précédé à l’ABBF, tant au niveau du Conseil d’Administration qu’à la direction. Chacun à sa manière a apporté sa pierre à la construction de l’édifice selon le temps que le Seigneur lui a donné de passer au sein de la structure » Pasteur Dramane YANKINE, Directeur de l’ABBF.

Pour Monseigneur Philippe OUEDRAOGO, Archevêque Métropolitain de Ouagadougou, Co-parrain de la cérémonie, « nous avons un devoir de gratitude pour tout le précieux labeur de traduction, signe d’ouverture, de rapprochement et de collaboration entre chrétiens. Les disciples de Christ au Burkina Faso peuvent et doivent être plus unis dans l’amour pour donner Jésus à la majeure partie de notre population qui ne le connait pas encore ».

Il s’est agi aussi pour l’institution de jeter un regard sur l’avenir afin de renforcer la qualité du service offert à l’Eglise dans l’accomplissement de sa mission d’évangélisation et de formation de disciples.

Le pasteur Samuel YAMEOGO, Président de la Fédération des Eglises et Missions Evangélique, co-parrain, a quant à lui souhaité « que la commémoration des 30 ans de l’Alliance Biblique marque dans notre pays, le début d’un réveil puissant dans l’accomplissement de l’ordre suprême du Seigneur.

La cérémonie de lancement des activités a été une occasion pour l’ABBF d’offrir des certificats de participation au projet de la Bible manuscrite à cinq (5) églises et paroisses qui ont achevé l’écriture  des versets.

Remise de Bible aux prisonniers de la MACO

L’Alliance Biblique du Burkina Faso a remis des Bibles aux prisonniers de la Maison d’Arrêt et de Correction de Ouagadougou (MACO) par l’intermédiaire des aumôniers Catholiques et Protestants, 232 Bibles en français et mooré et de 04 Proclaimer pour l’écoute communautaire du Nouveau Testament.

La cérémonie  a eu lieu le samedi 05 Mai 2012 à la MACO en présence  de nos partenaires et quelques donateurs, des détenus et des représentants de la Fraternité des prisons, et des aumôniers de prison catholique et protestant.

Cette cérémonie de distribution gratuite de Saintes Ecritures entre dans le cadre de notre projet « Une Bible pour mon prochain » lancé par l’ABBF en janvier 2010 et qui est un programme de collecte de fonds en vue  d’acquérir des bibles pour les offrir aux personnes les plus démunis. Pour l’édition 2011, la somme totale collectée est de : 418 500 F.

Nous avons cette année pensé aux prisonniers pour répondre à l’invitation de notre seigneur Jésus donnée dans Hébreux 13:3 « Souvenez-vous des prisonniers, comme si vous étiez aussi prisonniers; de ceux qui sont maltraités, comme étant aussi vous-mêmes dans un corps » (Hébreux 13:3).


Nous saisons l’occasion pour saluer ici l’élan de générosité de tous nos partenaires qui n’ont ménagé aucun effort pour rendre ce projet possible en sponsorisant pour chaque bible offerte.

Pour conclure, nous exprimons toute notre reconnaissance au Seigneur qui nous a fait encore la faveur de répondre au besoin des plus démunis.

Remise d’ordinateurs aux étudiants handicapés visuels

L’Alliance Biblique du Burkina Faso en partenariat  avec ses amis de la Mission Evangélique Braille (MEB) a offert une trentaine d’ordinateurs à des étudiants handicapés visuels.

Cette initiative de l’ABBF vise à soutenir et encourager ces étudiants qui, à cause de leur handicap sont  confrontés à de grandes difficultés pour apprendre. « Pendant les cours j’écoute les explications des professeurs et j’écris mes notes en Braille et je complète plus tard mes notes avec mes camarades. Avec cet ordinateur, je pourrai désormais comme les autres étudiants compléter mes  notes en faisant des recherches sur internet, en faisant des  relectures et en écoutant mes cours pour bien les assimiler » nous a confié Arouna YIGO,  handicapé visuel, étudiant en 1ère année de Sociologie à l’Université de Ouagadougou.

Le directeur de l’ABBF le pasteur Dramane YANKINE a invité les bénéficiaires à un bon usage des ordinateurs qui sont des outils précieux aussi bien pour les voyants que pour les non voyants.

Journée de prière de l’Alliance Biblique Universelle

Ensemble pour l’œuvre biblique !

L’Alliance Biblique du Burkina Faso (ABBF) a organisé dans le cadre de la journée de l’ABU, une rencontre de prière et d’actions de grâces en faveur de l’institution.

C’était le dimanche 08 Mai 2011 à l’Eglise Internationale de Ouagadougou, en présence des représentants des différentes églises du pays.

Cet évènement a mobilisée un grand nombre de personnes pour leur intérêt accordé à l’œuvre biblique.

Les sympathisants de l’ABBF, les partenaires, les anciens et les nouveaux membres de l’ABBF, les responsables d’églises… se sont retrouvés pour rendre grâce à Dieu pour l’œuvre biblique accomplie au Burkina Faso.

Ce fut également l’occasion pour  recommander au Seigneur les défis liés à la traduction des Saintes Ecritures, à leur promotion et à leur impact  dans la vie de ceux qui la lisent ou l’écoutent.

Ainsi, au menu de la rencontre figurait principalement:

-      Un temps de louange à Dieu, savamment orchestré par les chantres de l’église qui a abrité la cérémonie.

-      Un mot du directeur de l’ABBF

-      Une prédication qui a été donnée par le Pasteur Thomas Sanou  a porté sur le thème de  « l’importance de la Bible dans la vie de l’église »,  et la lecture biblique dans 2 Timothée 3 : 16-17.

-      Et enfin une intercession dont les sujets de prières ont été repartis en trois (3) thèmes et dirigés par des responsables de dénominations différentes.

Les chrétiens ont ensemble intercédé pour l’instance dirigeante de l’Alliance Biblique au plan international et pour les chrétiens persécutés dans le monde.

Ils ont également recommandé au Seigneur l’œuvre biblique au plan national (traduction, diffusion, édition, alphabétisation) et prié pour tous les partenaires qui soutiennent le ministère au Burkina.

Ils ont aussi prié pour la paix de la nation au regard de la tension socio-politique qui prévaut dans notre pays depuis un certain temps.

Pour terminer, le pasteur Karim Zongo, Pasteur Principal de l’Eglise International de Ouagadougou s’est fortement réjouit du privilège que son église puisse abriter une

telle rencontre de prière qui regroupe toutes les dénominations et favorise l’unité du corps de Christ.

Rendez vous est donc pris pour la prochaine rencontre prière qui aura lieu le 09 Mai 2012

Droits des handicapés au Burkina Faso

En première ligne pour les droits des handicapés
au Burkina Faso

« Né handicapé visuel, j’étais une honte pour mes parents. Longtemps ignoré et rejeté, j’ai finalement pu étudier dans un centre spécialisé grâce à un enseignant qui a convaincu mon père. Aujourd’hui diplômé, je ne peux trouver de travail car l’Etat refuse d’employer des handicapés. Alors pourquoi m’avoir envoyé à l’école ? »

Photo (BRK11DJ-1) : Abraham Kologho.

Par Gladys Guienguéré, chargé de la communication et des relations publiques
à l’Alliance Biblique du Burkina Faso

C’est pour répondre à ce cri du cœur d’Abraham Kologho et de milliers d’autres Burkinabés souffrant d’un handicap que l’Alliance biblique du Burkina Faso (ABBF) a lancé en mars dernier une campagne pour la sensibilisation aux droits des personnes handicapées.

Soutenue par l’Union européenne

La campagne, basée sur la Bible et soutenue par l’Union européenne, s’inscrit pleinement dans le cadre de la mission de l’ABBF : celle-ci milite en effet pour une prise en compte holistique de l’être humain afin de lui assurer une existence digne.

« Cette campagne vient renforcer les efforts déjà réalisés par l’ABBF, précise Dramane Yankiné, son secrétaire général. Ainsi, l’ABBF développait déjà des programmes d’alphabétisation fonctionnelle avec d’autres structures associatives.

A ce jour, plus d’une centaine de personnes déficientes visuelles ont bénéficié de ces programmes et ont suivi des formations au tissage et à la culture maraîchère en vue de favoriser leur insertion sociale. »

Une troupe de théâtre

La campagne sera animée par une troupe de théâtre associant personnes en situation de handicap et valides.

Son objectif sera d’informer les handicapés, les structures associatives, les autorités et les Burkinabés en général sur les droits de la personne handicapée.

Il y a urgence : la précarité de leurs conditions de vie, la marginalisation, un nombre insuffisant de centres spécialisés, la difficile accession au crédit et un taux de chômage élevé sont quelques-unes des difficultés auxquelles les handicapés burkinabés sont confrontés chaque jour. Or cette situation est due en partie à la méconnaissance des différents textes de loi existants. Il ne fait donc aucun doute que la campagne de l’ABBF changera les mentalités.

Des Bibles pour l’hôpital Yalgado !

Le projet « Une Bible pour mon prochain », une réalité !

Prière de bénédiction du don reçu

L’Alliance Biblique du Burkina Faso (ABBF)  a procédé dans l’après-midi du dimanche 30 janvier 2011 à la remise officielle de trois cent (300) Bibles, composées de 200 Bibles Louis Segond et 100 Bibles en langue mooré à l’Aumônerie Protestante de l’hôpital Yalgado Ouédraogo. La cérémonie s’est déroulée en présence des intercesseurs de l’aumônerie, des donateurs et des représentants des églises qui ont contribués à la réalisation de ce projet.

Cette cérémonie de distribution gratuite de Saintes Ecritures entre dans le cadre du projet « Une Bible pour mon prochain »  lancé par l’ABBF en janvier 2010 et qui a pour objectif d’offrir la Parole de Dieu aux plus démunis de notre nation.

La raison d’un tel projet !

En début d’année 2010, l’aumônier le pasteur Daniel Ouédraogo a adressé une demande à l’ABBF pour avoir des Bibles pour l’église et les malades de l’hôpital Yalgado, car a-t-il expliqué : «les inondations du 1er Septembre 2009 ont emportées une grande partie des Bibles de l’Aumônerie et le peu que nous avons pu récupérer est inutilisable».

La Direction de l’ABBF, pour répondre à ce type de besoins, a alors pensé au projet « Une Bible pour mon prochain » que nous venions juste de lancer.

En effet, «plusieurs de ceux qui viennent à l’hôpital pour des soins sont pauvres et très  démunis, et Dieu envoie sa Parole pour guérir non seulement le corps malade mais aussi l’âme. Et notre prière est que la lecture de la Bible apporte la transformation de la vie de ceux qui la recevront», pasteur Dramane Yankiné, Directeur de l’ABBF.

Aujourd’hui, ce rêve est devenu une réalité avec la remise officielle des Saintes Ecritures à l’aumônerie. C’est ici l’occasion de saluer l’expression de cet élan d’amour pour le prochain que l’ABBF et ses partenaires ont su matérialiser par la qualité de leur collaboration.

Bénéficiaires et donateurs, unis dans la joie!

Le Directeur de l'ABBF (à gauche) et l'aumonier du CHUN de Yalgado (à droite); tous deux heureux de cette remise de Bibles

Nul besoin de dire que la joie se lisait sur le visage du pasteur Daniel Ouédraogo et de ses collaborateurs qui ont vu à travers ce geste, l’exaucement de leurs prières et un encouragement à mieux servir le Seigneur.

Le parrain de la cérémonie, le pasteur Karim Zongo de International Church of Ouagadougo a exprimé dans son intervention toute sa satisfaction quant à la réalisation de ce projet et à encourager tout ceux qui ont contribué à semer non en vain dans le champ du seigneur car, «offrir une Bible à quelqu’un qui ne connaît pas le christ c’est aussi  participez à l’œuvre d’évangélisation du Seigneur» a-t-il ajouté.

Le projet « Une Bible pour mon prochain » est récurent et l’Alliance Biblique compte encore sur le soutien et la disponibilité de tous pour satisfaire encore d’autres malades qui attendent et qui ont eux aussi besoin de la Parole de Dieu.

Désirez-vous offrir aussi une Bible à une personne défavorisée ?
Ciquez ici pour remplir le coupon ci-joint ou appelez aux numéros suivants:
50 39 68 51/ 76 65 85 94/ 70 40 54 48

Témoignage et impact de la Parole de Dieu

Témoignage

Quand les voyant ouvriront leur Bible, nous ouvrirons aussi la notre!

Vie passée

Je me nomme Joseph OUEDRAOGO et j’ai 61 ans. Je suis marié à Mariam OUEDRAOGO et nous avons 6 enfants. Je nesuis pas né avec cet handicape de la vue car j’étais menuisier de profession et je faisais bien mon travail. C’est alors qu’un jour en rentrant de mon travail, j’ai soudainement réalisé que ma vue a baissé. C’est donc d’une telle maladie qui n’a pas arrêté d’évoluer que je suis arrivé à perdre complètement la vue.

Vie nouvelle

Ma condition sociale n’est plus la même certes, mais il faut noter que ce n’est pas le seul évènement qui a bouleversé ma vie. En effet, lors de la dédicace de l’église centrale de Koudougou en1991, la Parole de Dieu a pénétré mon esprit et je me suis donné à Christ. Je me suis fait baptiser l’année qui suivait et depuis lors j’ai exercé un ministère d’intercesseur.

Apprentissage et ministère

J’ai appris le braille en 1995 à Ouagadougou et doté d’une telle compétence, ma joie ne saurait être descriptible pour ce merveilleux cadeau du Nouveau Testament en braille mis à notre disposition. C’est un précieux outil d’édification qui m’a équipé et m’a fait oublié mon handicap. Cela m’a permis de suivre des cours bibliques  et de pouvoir contribuer aujourd’hui avec des messages à la radio ainsi que dans les églises.

Remerciements et souhaits

J’exprime donc ma profonde reconnaissance à l’Alliance Biblique et à tout ces partenaires pour cette œuvre merveilleuse!Mon désir aujourd’hui est voir traduire le NT traduit non seulement dans toutes les autres langues qui restent mais également que toute nous puissions posséder la Bible entière pour chacun.