VIIIe Assemblée Générale de l’Alliance Biblique du Burkina Faso

Un nouveau PCA à la tête du Conseil d’Administration

L’Alliance Biblique du Burkina Faso a tenu sa VIIIe Assemblée Générale le samedi 08 Juin 2013 au siège de l’institution à Ouaga 2000.

Examiner la vie et les activités de l’institution, tel était l’objet de cette VIIIe session qui se tient trois ans après la tenue de la VIIe édition, pour des raisons liées à un calendrier riche en événements entrant dans la préparation et la célébration du trentenaire de l’ABBF en Novembre 2012.

Assemblée Générale de l'ABBFLes participants à l’AG sont venus de Ouagadougou, de Bobo Dioulasso, de Fada N’Gourma, de Réo, de Zorgho, de Niangho, de Ouahigouya, de Diébougou, etc.
L’ordre du jour de la rencontre portait sur la lecture et l’adoption du procès verbal de la VIIe Assemblée Générale, le rapport moral du président du Conseil d’administration, le rapport d’activités du Directeur et les perspectives pour les deux années à venir, et l’élection d’un nouveau du Président du Conseil d’Administration (PCA) et d’un nouveau Trésorier.

Le discours d’ouverture a été prononcé par le président du Conseil d’Administration sortant, M. Joseph KIENON qui a souhaité la bienvenue aux participants à l’AG. Il a placé la présente assise sous le signe de la reconnaissance au Seigneur pour les 30 années d’existence de l’Alliance Biblique.

En présentant son rapport d’activités, le Directeur de l’ABBF, le Pasteur Dramane YANKINE a d’abord rendu grâce à Dieu qui a été fidèle durant les trois dernières années et qui a conduit tous les aspects du ministère qui lui a été confié. Il a souligné que « la VIIIe Assemblée Générale se tient dans un contexte de crise financière et économique au plan mondial, ce qui du coup affecte le fonctionnement des sociétés bibliques à travers le monde et particulièrement dans les pays en voie de développement qui tirent majoritairement leurs ressources de la collecte de fonds réalisée dans les pays du Nord. L’ABU a dû revoir ses structures et procéder à des réajustements afin de minimiser les effets collatéraux de cette crise. »

Le rapport du directeur a porté sur les points suivants : la diffusion des Saintes Ecritures, la collecte de fonds, l’exécution des projets, la traduction des Saintes Ecritures, les publications, l’organisation du 30ème anniversaire en 2012 et les perspectives pour les deux années à venir.

Il est revenu sur la célébration des 30 ans de l’Alliance Biblique commémoré au cours de l’année 2012, sous le thème « 30 ans au service de l’Eglise et de la Nation ».

La célébration de ce trentenaire, a été Co-parrainainée par leurs Excellences : le Pasteur Samuel YAMEOGO, Président de la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques et Monseigneur Philippe OUERAOGO, Archevêque Métropolitain de Ouagadougou.

Il s’est agi pour l’institution de marquer un temps d’arrêt pour apprécier le chemin parcouru afin de rendre gloire à Dieu pour sa fidélité, mais aussi de jeter un regard sur l’avenir afin de renforcer la qualité du service offert à l’Eglise dans l’accomplissement de sa mission d’évangélisation et de formation de disciples.

Pour les années à venir, l’Alliance biblique envisage débuter la révision de la Bible Mooré Version Catholique ainsi que le processus de la traduction des textes deutérocanoniques en langue San. Elle envisage également commencer le processus de l’élaboration de Bibles d’études pour les langues locales telles que le Mooré, le Jula et le Gulmancema.
L’ABBF projette aussi La conception de manuels pour les écoles de dimanche propres à l’institution et adapté au contexte ouest-africain, et la mise en place d’un département en charge des enfants et de la jeunesse
Après la lecture des différents rapports d’activités, les participants à l’Assemblée générale ont procédé à l’élection d’un nouveau Président du Conseil d’Administration et d’un nouveau Trésorier.

Ainsi, l’Abbé David ILBOUDO, alors Vice-président a été élu Président du Conseil d’Administration en remplacement de M. Joseph KIENON, en fin de mandat. Le pasteur André KOUMBEMBA a été porté à la tête de la Vice-présidence du conseil et M. François Guira a été élu Trésorier à la place de M. BOMBIRI Benjamin lui aussi en fin de mandat.

Rendez vous a été pris pour la prochaine Assemblée Générale qui se tiendra en 2015.

LA DECLARATION DE LA VIIIe ASSEMBLEE GENERALE
DE L’ALLIANCE BIBLIQUE DU BURKINA FASO

La présente déclaration est un condensé des grandes lignes de la déclaration de l’Assemblée Mondiale tenue en 2010 à Séoul. Elle réaffirme les orientations et missions de l’Alliance Biblique.

En tant qu’alliance biblique nationale, nous partageons l’objectif de la diffusion des Saintes Écritures la plus large possible et cela, d’une manière efficiente sans commentaires doctrinaux en vue d’aider les gens à entrer en dialogue avec la Parole de Dieu dans ce monde en pleine mutation et en quête de repaire.

Par conséquent, nous, Alliance Biblique du Burkina Faso, conformément à notre mission, nous réaffirmons notre engagement à l’occasion de la 8e Assemblée Générale de notre institution à :

1 – Faire de la traduction des Saintes Écritures le cœur de notre ministère en restant fidèle aux textes originaux

2 – Servir les églises sans usurper leur mission en développant la collaboration dans les domaines de la traduction, la recherche, l’édition, des rencontres et des plaidoyers.

3 – Développer un partenariat avec les autres sociétés bibliques en vue d’un partage d’expériences afin de mieux propager la Parole de Dieu.

4 – Élaborer des stratégies et créer des produits bibliques pour les différents publics que nous servons

5 – Améliorer la diffusion de la Parole de Dieu par l’utilisation des nouvelles technologies de l’information.

Ouagadougou, le 08 Juin 2013

L’Assemblée Générale

LES RECOMMANDATIONS DE LA VIIIe ASSEMBLEE GENERALE

Considérant l’impérieuse nécessité d’assurer une large diffusion des Saintes Écritures sur l’ensemble du territoire, à prix abordable, sans commentaires doctrinaux, dans un format approprié,
Considérant la nécessité de la traduction des Saintes Écritures en langues locales
Considération l’urgence de l’évangélisation et de l’enracinement de la foi chrétienne dans notre pays,
Considérant la nécessité d’un soutien financier à l’œuvre biblique en vue d’accomplir sa mission

Nous, participants à la 6e Assemblée Générale de l’Alliance Biblique du Burkina Faso, recommandons

1 – L’engagement des églises, des dénominations ou des paroisses à soutenir l’œuvre biblique par leurs prières
2 – L’engagement des églises, des dénominations ou des paroisses à soutenir l’œuvre biblique par la mobilisation des ressources.
3 – Le recrutement et la fidélisation des donateurs

Ouagadougou, 08 Juin 2013

L’Assemblée Générale

Speak Your Mind