Témoignages sur le programme

Eglise AD de Gounghin

Maman Ester Ouedraogo (épouse du pasteur principal de l’église) : Elle est contente du programme et soutient régulièrement le programme par ses prières. En effet quant elle a découverte que les enfants ont un nouveau programme et une rencontre autour de la bible, elle s’est agenouillée avec les enfants pour prier le Seigneur pour eux et a promis d’intercéder pour la réussite du programme
Pasteur Etienne KONKOBO (ancien responsable du département enfants National des assemblées de Dieu) passe régulièrement visiter les écoles de dimanche et les encourage à l’utilisation le programme et leur donner des conseils pour leur édification.
Tiendrebeogo Arnaud  (moniteur) : pendant le déroulement d’une  leçon, un enfant du mon de Boussim Deborah  s’est très fâchée car elle  ressentait de la jalousie dans son cœur quand un de ses camarades à été interrogé pour répondre à une question.
La réponse donnait droit à un bonbon. Heureusement son état portait exactement sur la question suivante de la leçon qui disait « cher ami que fais-tu quant tu es fâché(e) ou quand tu es jaloux(e) ? » je l’ai invité à répondre à cette question ?
Au début elle a pensé que la question était pour la provoquée, mais je lui ai fais savoir que la question se trouver dans la leçon.
Elle a constaté et un instant après elle a répondu en disant : « je cherche à faire le mal et je nourris la haine dans ma vie ». Aussi elle a reconnu que cet état ne plait pas à Dieu et elle a commencé à avoir le sourire aux lèvres. Gloire soit rendue au Seigneur !
Compaoré Jéson : A la leçon 6 j’ai découvert que je pouvais prier quant je suis malade ou bien quand une personne est malade pour que Dieu lui donne la bonne santé. Quand mon frère est tombé malade j’ai demandé à Dieu de le guérir et il lui a donné la santé. Merci au Seigneur.
Bernard B. Ouédraogo (un parent) : C’est en venant aujourd’hui participer à cette session que je comprends beaucoup de choses concernant mon enfant. Chaque fois au cours de la semaine il revient régulièrement me poser des questions sur des aspects de la bible.
Je comprends maintenant que chaque fois qu’il étudie un verset il médite la dessus au cours de la semaine et si des questions lui vienne en tête il vient à nous pour avoir des éclaircissements.
Aussi il faut dire que chaque matin nous avons un temps de méditation et de prière ensemble en famille. Chaque lundi il se propose de donner et de partager la parole de Dieu et il le fait très bien. C’est les versets qu’il a appris le dimanche à l’école de dimanche qu’il partage avec nous.
Eglise Apostolique de Rimkieta

Un parent d’enfant : « Je suis très content du travail qui est fait chaque dimanche au milieu des enfants. Nous, les parents, savons que ce n’est pas facile d’aider les enfants, mais le manuel aidant nous avons eu plusieurs sujets de débats avec mes enfants sur différents thème à la maison.
Ce qui nous a aidés à les appuyer dans la connaissance de la parole de Dieu. Avec ce manuel, nous prions ensemble pour les malades et pour les amis.
Eglise Temple Philadelphie
Ouedraogo Clément (moniteur) : les enfants sont contents et très intéressés par les images. Ils viennent régulièrement suivre les leçons. Je me rappelle d’un qui disait à un autre ami qu’il a vu Etienne au cours de la leçon.
Eglise  des Assemblée de Dieu de Boulmiougou Barrage
Nassa Félicité (monitrice) : les enfants sont très motivés, ils viennent en classe même avant l’heure prévue pour l’enseignement et cela encourageait d’avantage les moniteurs, ils posaient des questions d’éclaircissement sur certains points des leçons qui les ont touché.
Après les leçons presqu’eux tous parvenaient à relater l’essentiels de l’histoire apprise. A part quelques contraints qui obligent quelques enfants avec regret à ne pas venir ils ont été réguliers, ils étaient réguliers nous rendons grâce au Seigneur pour ce programme.
Témoignages rassemblés de quelques enfants :
Les leçons sont très intéressantes et nous voulons d’autres enseignements sur David, l’histoire d’Abraham, nous voulons aussi avoir des bibles pour enfants,
les tontons (moniteurs) étaient aimables envers nous, que Dieu les bénisse
j’ai aimé surtout ; suivre les traces de Jésus, le fils perdu, prière pour les malades, aimer son prochain.
Les pèchés que je faisais, je ne vais plus les faire (quelques péchés reconnus : je m’énervais vite, je frappais les petits enfants, je volais, etc.)
Un moniteur : je dirais que nous les moniteurs nous avons gagné autant sinon plus que les enfants. Il fallait étudier bien le thème, fouiller dans la bible, chercher des illustrations parfaites et des représentations et cela a encore élargie nos notions de connaissance de la parole de Dieu. Ce que les enfants n’osent pas dire à leur parents ils nous le disent sans crainte. Pendant le moment de prière chaque enfant adoptait une attitude qui le mettait à l’aise dans la prière et ils priaient d’une voix audible et sincère.
Eglise AD de Nayalgué :
Une mère : avec ce programme, ma fille ne se lasse pas de lire la bible et surtout à prier. En tant que sa mère, elle est un exemple que je dois moi-même suivre pour l’approfondissement de  ma foi.
Un enfant : cet enseignement m’a permis de savoir l’origine de toute chose,  c’est-à-dire comment elles ont été créées et par qui elles existent. Il m’a également éclairé sur ce que Dieu avait planifié concernant la vie de l’homme.
Pasteur Philipe Kaboré: il y a un proverbe Moaga qui dit « qu’un enfant retourne ou part là où il n’a pas pleuré hier ». C’est ce que je peux dire avec ce programme. Je me souviens qu’à l’heure des leçons on ne pouvait plus les retenir.
Ils se mobilisent tous pour l’enseignement. Personnellement j’ai observé un énorme changement dans leur vie à la maison comme à l’église surtout au niveau de l’obéissance et du silence. Pour cela je remercie Dieu et les initiateurs de ce programme.
Eglise de la Mission Apostolique de Laafi Tenga
Salomon Yanogo (enfant) : je remercie le Seigneur pour ces leçons que j’ai reçues. J’ai commencé à aimé mes amis comme moi-même et je leur montre le bon chemin pour qu’ils aient confiance en Dieu. Et depuis ce programme je lis la bible tous les jours et je prie chaque jour. Je ne mens plus, je ne vole plus, je sais que Dieu seul peut m’aider.
Sama Esther (enfant) : Je rends grâce à Dieu pour ce privilège que j’ai d’avoir ces enseignements. Avant je n’obéissais pas à mes parents, si un de mes amies me faisait du mal je me vengeais. Mais maintenant j’obéis à mes parents, je ne cherche plus à me venger. Je lis la parole de Dieu tous les jours et j’aime tous mes amis et je prie pour eux.
Mme Bado Adélé (monitrice) : J’ai observé qu’avec l’utilisation du matériel les enfants viennent à l’église comme il se doit. Ceux qui étaient rebelles ont changés de comportements.
Ils y a des enseignements que nous avions donnés avant aux enfants mais avec le matériel et les illustrations cela a approfondis nos enseignements et facilité aussi la compréhension des leçons par les enfants.
Eglise apostolique de Yamtenga
Esther (fille de 12 ans) : ce programme m’a beaucoup aidée. Je volais l’argent de ma maman pour aller à l’école mais quant j’ai eu le livre des enfants et que j’ai lu la partie qui parle du premier péché, j’ai arrêté de voler l’argent de ma maman.
Eglise du Bon Berger
Kouraogo Antoine (moniteur) : La participation des enfants est bonne. Avec la liste de présence, beaucoup ne veulent pas s’absenter. Quant ils veulent s’absenter ils prennent le temps de prévenir les moniteurs.
Une fois une fille a pleuré avec sa mère parce qu’elle voulait qu’elle reste à la maison pour garder son bébé, alors j’ai du intervenir pour qu’elle vienne.
Après la première leçon j’ai entendu les enfants qui parlaient au dehors que la femme est l’os de l’homme, cela montre que l’enseignement est bien reçu. Une autre fois je suis allé dans une famille et j’ai vu un enfant de notre église qui tenait son livre pour monter le contenu à un enfant du voisinage.
Alors j’ai compris que le manuel est devenu un compagnon pour celui-ci. Que Dieu soit loué !