Guérison des traumatismes

Les leaders des églises équipés pour la prise en charge des personnes traumatisées

L’Alliance Biblique du Burkina Faso a organisé à l’attention des leaders des églises une session de formation sur la prise en charge et la guérison des traumatismes. La formation a eu lieu du 7 au 11 Mai 2018 à Ouagadougou.


Après la formation des moniteurs en 2017 sur la guérison des traumatismes des enfants, les leaders des églises ont été à leur tour formés sur la prise en charge et la guérison des traumatismes des adultes de leur communauté. Cette rencontre a été précédée d’une session de sensibilisation des premiers responsables des églises, en vue de les informer de l’existence et de l’importance  du programme, piloté au BF par l’Alliance Biblique, et les inviter à  se l’approprier.

Voici le point de vue du Pasteur MESSATEN, Président de  la Mission Evangélique au Burkina Faso sur ce nouveau programme de l’Alliance Biblique du Burkina Faso :    C’est une grâce de savoir que ce programme existe et est disponible pour les églises. Ce sont des choses que nous faisons déjà dans nos églises mais pas de façon professionnelle, et ce programme nous permettra de venir désormais en aide à toute personne traumatisée dans nos communautés  ».

Une quarantaine de participants issus des églises catholiques et évangéliques ont pris part à la session de formation initiale qui avait pour objectifs de les équiper et de les former à la prise en charge et à la guérison des personnes adultes  traumatisées dans leur communauté.

Plusieurs leçons ont été enseignées par les facilitateurs pendant la formation dont : Si Dieu nous aime pourquoi souffrons nous ?  Comment guérir les blessures de notre cœur ? Comment aider les enfants qui ont vécu des événements traumatisants ?  Qu’est ce qui se passe lorsque nous sommes en  deuil ? Comment aider les personnes victimes de  viol ? Porter nos souffrances à la croix ; Comment pardonner aux autres ?…

Mme Domoalga Jokebed, professionnelle de la santé mentale, qui a pris part à la formation pense que « ce programme est capitale pour l’Eglise,  parce qu’il permet de former et de mettre  à disposition  des ouvriers équipés pour s’occuper de la guérison des traumatismes »

A l’issue de la formation les participants ont reçu chacun un certificat prouvant qu’ils ont été formés et sont aptes à venir en aide à toute personne en situation de traumatisme ; et une Bible, offerte par  l’Alliance Biblique du Burkina Faso. Aussi pour valider leur formation initiale, ils devront chacun selon la facilitatrice, Mme Généba Bakiono « conduire au moins deux groupes de guérison dans leur communauté, ce qui leur donnera le droit le participer à la formation  avancée qui se tiendra dans 6 mois environs. »

Le Pasteur Yé Henry, Président de la FEME, qui a présidé  la cérémonie de clôture a invité tous les participants à utiliser conséquemment les connaissances acquises lors de la formation au profit non seulement de l’église mais aussi pour ceux qui ne connaissent pas encore le Christ, afin de permettre à l’église de grandir spirituellement et numériquement.

Témoignages

Pasteur Boureima Diallo, Président de Fulany Ministry

« Ce programme est le bienvenu, surtout pour nous qui travaillons dans le Nord du Burkina en proie actuellement au terrorisme. Certains viennent des écoles coraniques blessés émotionnellement et mentalement et ce programme nous permettra de leur venir en aide ».

Mme MESSATEN Chantal Rosine, Mission Evangélique au Burkina Faso

« Je rends grâce au Seigneur pour ce programme qui a commencé à me guérir moi-même. La formation m’a ouvert les yeux et m’a permis de commencer à comprendre beaucoup de choses. Je vais mieux m’imprégner des cours et me préparer à venir en aide à ceux qui en ont besoin ».

Mme Domoalga Jokebed, Professionnel de la santé mentale

« Ce programme est capitale pour l’Eglise,  parce qu’il permet de former et de mettre  à disposition  des ouvriers équipés pour s’occuper de la guérison des traumatismes. C’est vraiment le moment que l’Eglise s’engage pour ce ministère parce que les conséquences des traumatismes se ressentent non seulement sur le traumatisé lui-même, mais aussi sur la famille, l’église et la société entière »

Pasteur MESSATEN, Président de  la Mission Evangélique au Burkina Faso

C’est une grâce de savoir que ce programme existe et est disponible pour les églises. Ce sont des choses que nous faisons déjà dans nos églises mais pas de façon professionnelle, et ce programme nous permettra de leur venir désormais en aide à toute personne traumatisée dans nos communautés  ».